Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Les rentes alimentaires perçues pour vos enfants doivent-elles être déclarées ? Votre comptable-fiscaliste à Mons vous répond

Les rentes alimentaires perçues pour vos enfants doivent-elles être déclarées ? Votre comptable-fiscaliste à Mons vous répond

Le 03 septembre 2018

Après une séparation, les parents optent souvent pour la garde partagée des enfants. Les enfants vivent alors en alternance chez leurs parents. Ce n’est pas pour autant que les parents ne doivent pas payer de rente alimentaire. En effet, la décision de payer une rente alimentaire ne dépend pas seulement de la question de l’hébergement mais bien surtout du montant des revenus des parents. Chaque parent doit ainsi contribuer selon ses propres revenus aux frais de l’enfant.

Si une rente alimentaire doit être versée pour un enfant, il ne s’agit pas d’un revenu du parent qui la reçoit, mais bien de l’enfant lui-même. Même si en pratique cet argent est viré sur le compte bancaire du parent.

Dois-je déclarer les rentes alimentaires perçues pour moi-même ? Votre comptable-fiscaliste à Mons vous répond.

Il faut savoir qu’il n’y a aucun lien entre le caractère imposable d’une rente alimentaire et le fait qu’elle ait été déduite ou non, dans sa déclaration fiscale, par celui qui la paie. Même si ce parent choisit de bénéficier de la moitié de la majoration de la quotité exemptée, les rentes alimentaires n’en restent pas moins imposables dans le chef de l’enfant.

L’obligation de déclarer ou pas la rente alimentaire reçue dépend en fait de son montant et de l’âge de l’enfant.

Si l’enfant n’a pas encore 16 ans au 1er janvier de l’année qui suit l’année de perception de la rente

Dans ce cas, l’enfant doit déclarer la rente si elle dépasse un certain montant, indexé chaque année, au code 1192 de sa propre déclaration fiscale Il devra également préciser les coordonnées du parent qui paie la rente.

Les enfants d’au moins 12 ans peuvent rentrer leur déclaration fiscale via Tax-on-Web en se connectant avec leur carte d’identité électronique.

Si l’enfant a 16 ans ou plus au 1er janvier de l’année qui suit l’année de perception de la rente

Dans ce cas, quel que soit le montant de la rente alimentaire perçue, l’enfant doit toujours la déclarer au code 1192 de sa propre déclaration fiscale.

La déclaration fiscale peut être introduite via Tax-on-Web en se connectant avec la carte d’identité électronique de l’enfant.

La rente alimentaire perçue sera-t-elle imposée ?

Le fisc ne prend en considération que 80 % du montant de la rente alimentaire perçue. Ces 80 % sont ensuite imposés au taux d’imposition progressif.

Il n’est pas du tout certain que l’enfant devra payer un impôt sur les rentes alimentaires qu’il a reçues. En effet, aucun impôt n’est dû tant que leur revenu total reste inférieur à un certain montant. Ce montant comprend les rentes alimentaires, mais aussi les revenus que l’enfant aurait reçus en tant qu’étudiant.

Dois-je déclarer dans ma déclaration fiscale les rentes alimentaires perçues pour moi-même ? Votre comptable-fiscaliste à Mons vous explique.

Découvrez comment remplir correctement votre déclaration fiscale en fonction de votre situation familiale et du nombre d’enfants ou d’autres personnes à charge fiscalement.

Contactez votre comptable-fiscaliste à Mons afin d’être informé du montant de quotité exemptée auquel vous avez droit en fonction du nombre d’enfants fiscalement à votre charge.

Création d’entreprise Envie de créer votre entreprise ? Votre comptable-fiscaliste vous accompagne dans la réalisation de votre projet : étude de faisabilité, rédaction du plan financier, choix de la forme juridique appropriée (personne physique ou société), guichet d’entreprises, caisse d’assurances sociales, rédaction des statuts de votre société, passage chez le notaire, … Lire la suite
Tenue de comptabilité Vous êtes indépendant, en personne physique à titre principal ou complémentaire, ou en société, vous exercez une activité commerciale ou profession libérale ? Guillaume Cristallo, installé non loin de Mons, est là pour accomplir toutes vos obligations légales ou pour introduire une demande de prêt bancaire par exemple. Lire la suite
Conseil fiscal Vous avez le sentiment de payer trop d’impôts ou d’avoir trop de charges ? Notre cabinet comptable et fiscal, à Havré, vous aide à choisir la voie la moins imposée, dans le respect de la législation. Votre comptable-fiscaliste agréé par l’IPCF est à vos côtés pour vos optimisations d'impôts mais également si vous subissez un contrôle fiscal. Lire la suite
Déclaration fiscale Face à la complexité et aux changements réguliers de la législation, il est de plus en plus laborieux d’établir sa déclaration d’impôt. Votre comptable-fiscaliste, situé à Havré, calcule vos frais réels, estime le montant des versements anticipés et d’impôt et envoie votre déclaration fiscale. Lire la suite
Formalités TVA Pour les entreprises assujetties à la TVA, votre comptable-fiscaliste s’occupe pour vous de toutes les formalités TVA : immatriculation à la TVA, établissement et envoi de vos déclarations TVA mensuelles ou trimestrielles, des relevés intracommunautaires, du listing annuel des clients assujettis, calcul du montant des acomptes ou des soldes TVA. Lire la suite
Droit des sociétés Vous êtes indépendant et vous souhaitez faire évoluer votre entreprise ou vous associer ? Vous êtes déjà en société ? Ficompta met toute son expérience à votre disposition : choix du type de société, plan financier, rédaction ou modification des statuts, transfert du siège social, changement du type de société, rédaction des procès-verbaux des assemblées générales et du rapport de gestion, bilan et comptes annuels (BNB), … Lire la suite
Accompagnement global Notre cabinet comptable et fiscal, à Mons, a gardé une petite structure, ce qui vous garantit une grande disponibilité, une grande écoute et un contact rapide. Vous bénéficierez ainsi d’un accompagnement permanent et fiable de votre entreprise, vous permettant de vous concentrer totalement et en toute sérénité sur votre activité professionnelle. Lire la suite
Guillaume CRISTALLOLicencié en sciences économiques

Comptable-fiscaliste agréé par l'IPCF (n° 30124156) et spécialisé en comptabilité, fiscalité, droit des sociétés et conseils en gestion

Un seul intermédiaire pour gérer en toute indépendance l'intégralité des missions qui lui sont confiées. L'entière satisfaction du client dans le respect de la législation, notamment comptable et fiscale, est le seul mot d'ordre.